Changement de Stratégies ?

Chaque profession a son magazine phare, celui qui à la fois informe, flatte, influence, unit et oriente. L’hebdomadaire Stratégies tient ce rôle pour les communicants de tous poils. C’est LA bible. Il a de grandes qualités : il est complet, professionnel, il ne manque rien (ou presque), mais quelques défauts, à regrouper dans 3 dérives ponctuelles : frivole, autiste, égoïste. Stratégies, c’est l’organe officiel, le reflet d’une vision purement interne de la profession.

L’avenir révèlera la profondeur du changement

Or Stratégies est affecté par un changement qui ne peut pas ne pas avoir de conséquences : son rédacteur en chef depuis 1998, François Kermoal, vient de passer le relais à Olivier Mongeau. À commencer par l’éditorial, un des exercices favoris de Kermoal, on perçoit avec ce premier numéro de l’ère Mongeau, sorti hier, un changement de ton. Ou plus que de ton ?

« Que celui qui n’a pas pesté contre un tunnel publicitaire à la télévision, contre un « pop up » surgissant sur son écran d’ordinateur, contre un message commercial non sollicité encombrant sa messagerie électronique, contre une forêt de panneaux publicitaires, etc., que celui-là lève le doigt… » Que ces propos apparaissent dans Stratégies est une nouveauté. Enfin un peu de lucidité, un peu d’ouverture et de reconnaissance de la réalité. Quant aux remèdes à apporter à ce menu problème, qui fait la couverture du mag…

« Face au sentiment de trop-plein (…), les marques et leurs conseils n’ont d’autre issue que de miser sur la qualité. La qualité de la stratégie, la qualité de la création, la qualité du plan médias. La bonne pub aidera à faire passer la pub. » Il faudra encore voir ce que l’on appelle la « bonne pub », mais le simple aveu que la qualité n’est pas à la hauteur actuellement est une véritable bouffée d’air frais, un signe fort. J’espère qu’il sera prolongé dans les numéros suivants. En attendant, je garde précieusement en tête les résultats de l’Observatoire des moyens de communication de TNS-Sofres. Cette stratégie-là a de l’avenir.

À lire : « Les Français et la publicité : le trop-plein ? » ; dossier spécial sur la communication éditoriale, dans le numéro 1581 de Stratégies, de la semaine du 18/3/2010, 5,80€, en vente dans toutes les épiceries fines.

Crédit photo : Mike Burns, sur Flickr, image mise à disposition sous un contrat Creative Commons by-sa.

Partagez ce contenu !Email this to someone
email
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.