Engagements de l’AACC : 5-3-1 = quand même du mieux

143623934_156d2d5098_mLe 18 mars dernier, l’AACC (Association des agences-conseils en communication) a rendu publics ses axes de travail en matière de développement durable pour l’année 2009. Elle en a profité pour présenter 5 premiers engagements, que vous trouverez aussi notamment sur Actu Environnement, sur le blog d’AdWiser ou encore celui d’Arnaud Meunier :
1. Continuer à informer les salariés et à mettre en place des formations DD
2. Exiger des fournisseurs d’utiliser des papiers recyclés ou labellisés PEFC/FSC (hors hélio et flexographie, peu adaptés)
Et lorsque les agences sont responsables des achats d’impression :
3. Au moins 80 % des éditions sous-traitées à des imprimeries Imprim’Vert/FSC/PEFC/ISO14001, d’ici fin 2009
4. Au moins 80 % des tonnages imprimés en papier FSC/PEFC/papier recyclé
5. Faire des recommandations dans le même sens auprès des annonceurs.

Les agences étant dans leur grande majorité à la traîne dans ce domaine, on peut se demander si ces engagements sont sincères, ou s’ils ne sont pas un habillage un peu léger. Reprenons-les. Si je comprends bien, les trois derniers ne sont valables que lorsque les agences ont la responsabilité de l’impression, soit… pas bien souvent. Beaucoup d’annonceurs apprécient de pouvoir choisir eux-mêmes leur prestataire, et ont en général leurs habitudes avec une imprimerie (ce qui n’est pas très compliqué à gérer, et épargne d’avoir un intermédiaire de plus pour cette étape). Donc ces trois recommandations sont déjà un peu hors jeu, ou du moins applicables peu souvent. D’ailleurs, à quand l’intégralité des catalogues imprimés sur du papier recyclé, comme le suggère la boite à idées ?

Nous voilà donc déjà à 5 moins 3, et je passe un voile salutaire sur la proposition 5, trop vague pour être honnête. Quant à la numéro 1, euh… comment dire… continuer à faire ce qui a déjà commencé à se pratiquer ? Quelle initiative, quel changement… Nous en arrivons donc à 5-3-1. Tout cela, ça revient à pas grand-chose ?

Je n’irai pas jusque là. On part de bien loin. Et je connais un proverbe chinois (ou chti, je ne sais plus), qui dit : ‘tout ce qui va dans le bon sens ne va pas dans le mauvais’. L’AACC a déjà le mérite d’avoir une démarche de développement durable, ce qui est déjà bien aventureux pour certains. Elle avait besoin de mesures à annoncer en ce début d’année (enfin, fin mars, déjà trois mois de moins, les gars). Laissons-la travailler sur le sujet, les chantiers engagés sont nombreux et ambitieux. Et comme pour tout chantier qui ne part pas aussi vite qu’espéré, on attend l’étape suivante avec impatience et curiosité.

Crédit photo : Stéphan, sur Flickr, image mise à disposition sous contrat Creative Commons by-sa.

Partagez ce contenu !Email this to someone
email
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.