La communication transparente

28001100253820LJ’ai le grand plaisir de vous signaler la publication de La communication transparente. L’impératif de la transparence dans le discours des organisations, aux Presses universitaires de Louvain, édité par Andrea Catellani, Audrey Crucifix, Christine Hambursin et Thierry Libaert. Vous pourrez commander cet ouvrage en version papier, ou en obtenir un PDF, via I6doc (25€ pour la version papier, hors frais de port, et 13,95€ pour la version numérique).

Je cite la page 9, « [cette] publication est le fruit de la réflexion collective conduite à l’occasion du colloque scientifique international « La communication transparente. Communication, organisations et transparence », organisé les 21 et 22 novembre 2013 par le Laboratoire d’analyse des systèmes de communication des organisations (LASCO) de l’Université catholique de Louvain (UCL) et de l’Institut des hautes études des communications sociales (IHECS). »

Les 23 contributeurs viennent d’horizons très variés, et explorent les multiples facettes de la transparence : concept théorique, controverses médiatiques, communication publique et politique, communication des ONG et des citoyens, discours de transparence…

Ma contribution à cet ouvrage s’intitule « À la recherche du juste degré de transparence », et elle clôt les débats. N’y voyez aucune préférence ou responsabilité, mais plutôt un choix éditorial de terminer par les contributions de professionnels, en l’occurrence l’excellent Lionel Groetaers et moi-même. La position que je développe est de ne pas prétendre à la transparence, mais plutôt divulguer suffisamment d’informations pour que la confiance puisse s’installer, tout en sachant parler de ses défauts. J’y parle d’Orange, de sites web corporate, de physique, de flawsome… et de confiture. Oui, de confiture.

Je remercie chaleureusement les éditeurs pour m’avoir invité à ce colloque, et pour avoir accepté mon texte. J’en parlais dans De la publicité à la communication responsable, l’interaction entre communicants et universitaires est toujours extrêmement productive ; cet ouvrage très riche en est la preuve.

 

Crédit photo : UCL.

Partagez ce contenu !Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInPin on PinterestShare on Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *