Revue de web #18

Côté com

– Une très très bonne synthèse sur la communication responsable !
– Une nouvelle vision des relations publiques : Slow PR, par Thierry Libaert. Un salutaire éloge de la durée, dans un monde de communication qui subit le même fléau que le reste de l’économie : l’immédiateté.
– La certification Rainforest Alliance, qui ne connaît pas la crise, en prend plein les gencives (en anglais). Les labels, ce n’est pas comme le cochon : tout n’est pas bon dedans. Et surtout ça dépend des cochons.
– Une passionnante réflexion sur ce qu’est le net : le problème des commentaires ne vient pas des commentaires.
– L’étude qui fait du bruit : « Les Français et la consommation responsable », par Ethicity
Nouveau désherbant Bayer : le greenwashing jusque dans les jardins ? (analyse implacable)
Une idée géniale pour des campagnes sauvages et biodégradables ?
– Vous êtes plutôt « Paper mail » ou « Terrific numeric » ? Avec ce genre de propagande, je tombe sans problème dans le second camp. Je vais encore me faire des amis, mais tant que la communication du lobby du papier sera aussi caricaturale, violente dans son intention, faible dans son argumentation et taiseuse (voire mensongère) sur ses impacts réels, elle fera de moi un opposant résolu. Ce qui serait quand même dommage.
1er trimestre 2010 : record historique du temps passé à regarder la TV. No comment.
Publicité : le story-lying ne paie plus. Je suis sûr que certains ont lu ce titre sans le « ne ». Non ?
Comment choisir le mauvais consultant en développement durable. Et c’est aussi valable pour le consultant en communication responsable…

Côté DD & co

– Je ne peux pas ne pas inciter à aller voir Solutions locales pour un désordre global, de Coline Serreau. Joyeux et essentiel pour ouvrir les yeux. Moi qui vis à la campagne, je regarde maintenant différemment les champs près de chez moi ! À lire, une critique d’une mauvaise foi criante, et une interview plus éclairante. Convaincus ? Allez, trouvez une projection !
L’étiquetage développement durable de la Caisse d’Épargne a fait long feu, qui a dit que le DD était une tendance de fond, installée définitivement ?
Lafarge : objectif de réduction d’émission de CO2 dans le monde dépassé. Très bien, bravo, et maintenant, le reste !
Quick se lance dans le cheeseburger bio. Un seul commentaire : LE cheeseburger bio. Au singulier.
Quad et écologie, la quadrature du cercle. Mooooooort de rire.
Moins de 20 % des ordinateurs sont recyclés. Aïe.
Nouveau défi pour James Cameron : planter un million d’arbres. Ah, planter des arbres… le mythe, la solution ultime… une fois que tous ces arbres auront été plantés, tout ira mieux, c’est certain…
– Et pour finir, rions un peu… Top ! Je suis une marque française très connue, je fais des produits essentiellement polluants, avec beaucoup de déchets non recyclables, je viens de faire un greenwashing mémorable, avec le slogan optimiste « plus de nature dans votre… », avec un logo auto-certifiant, avec des visuels trompeurs, et sans apporter de preuve suffisamment poussée de bénéfice pour l’environnement, je suis, je suis… ?

Crédit photo : tofos59, sur Flickr, image mise à disposition sous un contrat Creative Commons by-nd.

Partagez ce contenu !Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInPin on PinterestShare on Google+
2 comments on “Revue de web #18
    • Bonjour Catherine !

      Eh oui, que ferions-nous sans Ecolo Info ? En tout cas, moi je ferais difficilement ! J’y trouve des réflexions pour nourrir les miennes, des visions de l’écologie et du développement durable avec lesquelles on peut construire. Nous partageons, du moins je l’espère, la même exigence et les mêmes questionnements.

      C’est suffisamment rare pour le noter !

      Au passage, je regrette de ne pas venir commenter plus souvent les articles. Parce que mes commentaires seraient à chaque fois un peu trop longs, j’en ai peur (donc pas le temps pour moi les écrire, et fastidieux pour les lecteurs)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *