Revue de web #20

Épisode numéro 20 de ma revue de web, qui s’installe maintenant dans son format bimensuel. De ce que j’ai lu, aimé, de ce qui m’a intéressé, interpellé, révolté, réjoui, une petite compilation…

Côté DD & co

Entrepreneurs verts, ne tombez pas dans le panneau ! (Apologie de la transparence et de la cohérence)
Comment une petite visite d’une usine Renault pose pas mal de questions. Purement génial.
Nestlé annonce l’arrêt de ses approvisionnements en produits issus de la déforestation ! Greenpeace a atteint son objectif…
Quick n’a rien compris avec son burger bio. Rien à ajouter.
Aménagement du territoire : 6 nouveaux pôles de compétitivité ‘écotechnologies’
– Actu du bio : 2009 a été une bonne année, mais le marché change (les supermarchés et les amaps en profitent plus que les magasins spécialisés).
– En parlant d’amap, leur création comporte une part de risque pour les producteurs…
– If you don’t mind a wee bit of English : I have found a clear, concise and relevant business case for CSR, for you to listen and download. Yes, corporate social responsibility does make sense on pure business grounds.

Côté com

– Suite aux récentes dénonciations des atteintes répétées à la vie privée de Facebook, je tenais à signaler deux alternatives à Facebook, toutes deux en projet, mais plus très loin de leur terme : Movim (d’origine française) et Diaspora (d’origine américaine). Deux projets pleins de sens, qui reprennent la philosophie du logiciel libre, et devraient contribuer à son essor. À noter que Diaspora a réussi le tour de force de réunir plus de 100 000 € de dons en moins de deux semaines. Entrepreneurs, veuillez essuyer ce petit filet de bave, ça coule et c’est pas super élégant. En même temps je vous comprends.
Existe-t-il encore des règles en communication ? (Bien sûr qu’il en existe encore ! ! !)
La force du branding : comme beaucoup de concepts, le branding peut être une bonne ou une très très mauvaise chose. Tout dépend des valeurs que l’on met derrière…
Quatre raisons pourquoi les organisations s’engagent dans un développement durable : le titre est vraiment pas terrible (faute de français + erreur sur le terme développement durable), mais le contenu vaut vraiment le coup d’oeil !
L’indispensable éthique dans la panoplie du marketing, sur Les Échos (via Dialethik), non vraiment je ne suis pas un fou isolé du reste du monde…
– Besoin de vous marrer comme des baleines ? Alors « c’est très pub » est un must. C’est très jus de raisin.

Partagez ce contenu !Email this to someone
email
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.