Sortir du nucléaire 2 – Industrie nucléaire 0

3220331785_549fb368a5

Ce n’est pas le score d’un match amical de foot, mais le résultat de deux plaintes déposées devant le Jury de déontologie publicitaire, publiées par le JDP ce 28 avril. C’est un succès pour le réseau Sortir du nucléaire, qui dont l’influence sur les modes de communication d’EDF et d’Areva est de plus en plus pressante.

Ces deux décisions font suite aux précédentes plaintes de Sortir du Nucléaire, et qui concernaient également des insertions publicitaires dans des magazines jeunesse, assez mal identifiées comme de la publicité (et donc potentiellement prises comme argent comptant par le jeune public). Le JDP avait alors estimé que 3 des 4 insertions pro-nucléaires étaient recevables.

C’est une demi-surprise, cette fois-ci, car pour un mécanisme similaire, dans les mêmes magazines, le verdict du JDP est différent : EDF et Areva sont mis à l’index. Dans les deux cas, un « reportage » portant la mention « en collaboration avec » a été considéré comme de la publicité déguisée. Plus que jamais, pour les entreprises, la prise en compte de l’avis des associations environnementales ou de consommateurs est indispensable. Autant le faire en amont que de devoir passer devant le Jury de déontologie publicitaire.

À noter également que ces deux plaintes datent de janvier 2009, et que trois autres plaintes ont été traitées par le JDP, signe soit de la légitimité grandissante de cet organe de médiation, soit de son incapacité à examiner rapidement les cas litigieux, soit de la faillite de l’auto-régulation. Au choix.

Crédit photo : gadl, sur Flickr, image mise à disposition sous un contrat Creative Commons by-sa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.